Introduction
 Le sens de la vue
 La vie de l'oeil
 Voyage au fond de l'oeil
 Introduction
 Défauts et solutions
 Maladies et traitements
 Prévention
 Coin famille
 Introduction
 Regard sur le passé
 Lunettes et cie
 Soins des lunettes
 Verres de contact
 Lunettes de soleil
 Look sportif
 Clip-on, etc.
 Protection des yeux
 Introduction
 Le Qui fait quoi de la vision
 Associations professionnelles
 Organismes caritatifs
 Instituts médicaux et universités
 Centres de recherche
 Introduction
 Réalité virtuelle
 Effets spéciaux
 Contenu
 Glossaire
 Professionnel de la vue
 
 



 

Réalité virtuelle

Réalité virtuelle


Back to HomePage




Réalité virtuelle

Réalité virtuelle

À l’aube du nouveau millénaire, la réalité virtuelle, c’est-à-dire la simulation par ordinateur d’un environnement visuel, révolutionne la façon dont nous voyons, percevons et analysons le monde qui nous entoure. Des balbutiements de la représentation tridimensionnelle au siècle dernier jusqu’aux jeux vidéo interactifs d’aujourd’hui et aux multiples applications pratiques de cette technologie en constante évolution, nous avons été transportés dans de riches mondes virtuels où les connaissances sont beaucoup plus faciles à acquérir pour l’esprit humain. Toutefois, il faut garder à l’esprit que l’utilisation des jeux basés sur la réalité virtuelle tridimensionnelle peut comporter des risques pour la santé.

Réalité virtuelle tridimensionnelle


La RV et l'examen des yeux, c'est pour bientôt!

Imaginez que vous puissiez entreprendre un voyage dans le corps humain et ses organes, marcher à côté d’un brontosaure ou filer à vive allure à travers le système solaire. Dans l’univers tridimensionnel de la réalité virtuelle (RV), tout cela est possible et même plus, grâce à une technologie qui remonte à 1838! Eh oui, c’est en 1838 que Sir Charles Wheatstone a inventé le stéréoscope, une populaire visionneuse tridimensionnelle. Fait de bois et de métal, cet appareil comportait des lentilles inclinées et un porte-cartes adaptable à l’avant. Les cartes stéréographiques sont constituées de deux images placées côte à côte représentant le même objet tel que vu, à angles légèrement différents, par chacun des deux yeux. Lorsqu’on regarde dans la visionneuse, on a l’impression de voir l’objet en trois dimensions parce que les images envoyées au cerveau y sont fusionnées, créant ainsi l’illusion de la profondeur.



Aujourd’hui, la technologie de la RV tridimensionnelle mise en application dans le visiocasque, ou casque HMD (Head Mounted Display), est fondée sur les mêmes principes. À l’intérieur du visiocasque, deux écrans d’ordinateur sont placés à des angles légèrement différents devant les deux yeux. Le résultat obtenu n’est pas seulement une vision en trois dimensions mais l’impression d’être transporté dans un autre univers!

Les environnements virtuels exploitent la puissance de l’ordinateur et présentent des données encyclopédiques, des animations et les caractéristiques tridimensionnelles de la réalité. La pratique des jeux d’arcade basés sur la RV est plus excitante et fait davantage appel à nos facultés que les simples jeux vidéo sur écran parce que la majeure partie de notre cerveau participe activement à la production d’une illusion sensorielle totale.

Les jeux basés sur la RV actuellement sur le marché permettent une reproduction de l’ambiance sonore et comprennent une manette de jeu ou un dispositif de pointage quelconque. Mais les gants permettant de simuler la sensation du toucher et de suivre le mouvement seront offerts avec la deuxième génération de ces produits. Lorsque nous voyons en trois dimensions et que tous nos sens participent, nous apprenons davantage et mieux.

Dans les simulations visant la formation, la recherche ou une simple démonstration, la RV nous permet de visualiser et de manipuler des données extrêmement complexes et d’interagir directement avec des ordinateurs d’une manière révolutionnaire.

Les applications de la RV sont en pleine expansion. Les architectes peuvent inviter leurs clients à visiter des édifices avant leur construction. Dans le domaine de l’automobile et de l’aviation, les ingénieurs utilisent la RV dans la conception des moteurs et des pièces, réduisant ainsi les essais. Les travailleurs peuvent employer la même technologie pour s’entraîner avant de commencer à se servir d’une nouvelle machine, ce qui gagne du temps sur la chaîne de fabrication. La RV peut également être utile en téléconférence, en chirurgie virtuelle ou pour simuler des exercices militaires. Enfin, les personnes ayant une incapacité peuvent utiliser la RV pour interagir, à l’intérieur d’un univers virtuel, avec des gens physiquement aptes.




Soyez prudent en RV!

Les personnes qui utilisent des jeux basés sur la RV devraient prendre garde aux effets secondaires qu’elle entraîne, surtout chez les enfants. Étant donné que la vision change souvent jusqu'à l'âge de vingt ans et que les utilisateurs ont signalé des problèmes de vision à distance après des simulations, l’exposition à ces jeux devrait être limitée afin d’éviter les problèmes de vision. Les adultes ne devraient pas utiliser les jeux de RV plus de 15 minutes sans pause. Les signaux de mouvements contradictoires en provenance des yeux, de l’oreille interne et des autres sens, ainsi que le délai dans la vision des mouvements en environnement virtuel, peuvent entraîner une désorientation causée par une surcharge sensorielle, un déficit visuel temporaire sérieux et des symptômes potentiellement incapacitants ressemblant au mal des transports. En fait, nos yeux n’accommodent pas de la même façon en environnement virtuel et dans le monde réel. En RV, les objets semblent plus près ou plus loin qu’ils ne le sont en réalité, ce qui signifie que les muscles internes de l’œil de même que les muscles externes, ceux qui sont responsables de la convergence, travaillent beaucoup plus intensément. En conséquence, nos yeux se déplacent à une très grande vitesse dans toutes les directions, en particulier dans les jeux tridimensionnels (p. ex. les jeux vidéo mettant en vedette des superhéros). Comment nos yeux font-ils pour supporter une telle intensité? Le cerveau peut créer l’illusion de la distance (les objets apparaissant plus près ou plus loin qu’ils ne le sont en réalité) en corrigeant et en interprétant notre degré d’accommodation; et l’inverse est vrai lorsque nous sortons de l’environnement virtuel pour réintégrer le monde réel. Mise en garde : il peut s’écouler un délai (quelques minutes pour certains, quelques heures pour d’autres) avant le rétablissement de l’équilibre visuel et physique. Pour les sages : les amateurs de RV devraient s’abstenir de conduire ou d’accomplir d’autres activités visuellement exigeantes après une activité de cette nature et devraient se faire accompagner de personnes qui n’y ont pas participé. Étant donné le clignotement des écrans, les personnes souffrant d’épilepsie devraient éviter les jeux basés sur la RV à cause du risque de crise. Les effets secondaires de l’exposition de près au rayonnement électromagnétique des écrans du visiocasque sont encore mal connus.



Pour en savoir plus :

Stéréoscopie : http://www.logantele.com/~phillips/moreinfo.htm
Visiocasques : http://www.thevrsource.com/binocular.htm
Risques pour la santé : http://www.aoanet.org
http://www.sola.com/professional/techtips/tip5.html
Applications futuristes : members.tripod.com/engineer161/virtual_reality.htm
RV tridimensionnelle, la vision chez les enfants et les effets indésirables : http://www.aoanet.org

Sources :

http://www.healthatoz.com
http://www.pbs.org
encarta.msn.com/find




Donnez nous vos commentaires S.V.P.


ou évaluez cet article




 



© 2000 Vision1to1.com