Introduction
 Le sens de la vue
 La vie de l'oeil
 Voyage au fond de l'oeil
 Introduction
 Défauts et solutions
 Maladies et traitements
 Prévention
 Coin famille
 Introduction
 Regard sur le passé
 Lunettes et cie
 Soins des lunettes
 Verres de contact
 Lunettes de soleil
 Look sportif
 Clip-on, etc.
 Protection des yeux
 Introduction
 Le Qui fait quoi de la vision
 Associations professionnelles
 Organismes caritatifs
 Instituts médicaux et universités
 Centres de recherche
 Introduction
 Réalité virtuelle
 Effets spéciaux
 Contenu
 Glossaire
 Professionnel de la vue
 
 



 

Maladies et traitements

Glaucome
Conjonctivite
Uvéite
Dégénérescence maculaire
Oeil sec
Orgelet
Rétinopathie diabétique
Kératocône
Chalazion
Amblyopie
Rétinite pigmentaire
Cataracte


Back to HomePage




Maladies et traitements

Rétinite pigmentaire

La rétinite pigmentaire est un groupe de maladies rares affectant la rétine. Elle se manifeste d’abord par une baisse de la vision nocturne puis une perte de la vision périphérique, et peut aller jusqu’à la cécité dans certains cas. La rétinite pigmentaire est incurable mais des traitements expérimentaux peuvent en ralentir l’évolution. Des aides visuelles de même qu’un suivi et un soutien par des professionnels sont essentiels pour atténuer les symptômes et faire face à la maladie.

Qu’est-ce que la rétinite pigmentaire?


Qu’est-ce que la rétinite pigmentaire?

La rétinite pigmentaire est un groupe de maladies héréditaires rares qui affectent la rétine, le tissu situé au fond de l’œil et par lequel nous « voyons ». Les symptômes peuvent débuter durant la petite enfance par une baisse de la vision nocturne. La vision périphérique se détériore généralement au début de l’âge adulte. Les personnes d’âge moyen atteintes de rétinite pigmentaire subissent un rétrécissement concentrique du champ de vision (vision « en tunnel »). La vision périphérique peut continuer à se détériorer jusqu’à la cécité. Cependant, il existe certaines formes de rétinite pigmentaire d’apparition plus tardive ou d’évolution plus lente, qui n’aboutissent pas nécessairement à la cécité complète.

La rétinite pigmentaire est également associée à la myopie, aux cataractes, à l’opacification dégénérative du corps vitré et à la perte d’audition héréditaire.



La rétinite pigmentaire serait causée par un ou plusieurs gènes défectueux. Dans cette maladie, les bâtonnets (cellules réceptrices de la lumière) de la rétine dégénèrent lentement, ce qui modifie la façon dont la lumière est perçue. Certains cônes (cellules réceptrices de la couleur) peuvent également être atteints, de sorte que la perception des couleurs et la vision sont perturbées.



Il n’est pas encore possible de remplacer la rétine par chirurgie. Cependant, des essais préliminaires visant à ralentir l’évolution de la rétinite au moyen du diltiazem (médicament couramment prescrit pour le cœur) et de fortes doses de vitamines A et E ont donné des résultats prometteurs. La protection de la lumière solaire et le port d’un couvre-œil sont parfois recommandés. La consultation d’un médecin et un suivi médical sont nécessaires pour toutes les formes de traitement.

Différents instruments peuvent atténuer les symptômes de la rétinite pigmentaire, par exemple : loupes électroniques, lunettes pour la vision nocturne, loupes, lentilles télescopiques, dispositifs d’amplification du champ visuel et filtres spéciaux.



Un diagnostic précoce de la rétinite pigmentaire est essentiel pour planifier le traitement et les mesures à prendre tout au long de la maladie. Les patients doivent donc consulter des spécialistes de la vision faible ainsi que des conseillers, y compris en orientation professionnelle, de manière à retirer le maximum de leurs capacités visuelles.



Pour en savoir plus :

http://www.eyesearch.com/blindness.htm
http://www.adam.com/ency/article/001029.htm
http://cpmcnet.columbia.edu/texts/guide/
http://www.eyesearch.com/disorders.diseases
http://www.npicenter.com/dailynewswire/archive/
http://www.merck.com/pubs/mmanual/section8/
http://www.merck.com/pubs/mmanual_home/ch225.htm
http://www.nei.nih.gov/news/alert%2Drp.htm
http://www.irpa.org/intro.htm#rp
http://mol.ophth.uiowa.edu/MOL_WWW/RP.html
http://www.eyenet.org/public/faqs/




Donnez nous vos commentaires S.V.P.


ou évaluez cet article




 



© 2000 Vision1to1.com